toute la chine, histoire, g�ographie et actualit� de la Chine, frises chronologiques, bibliographie, notes biographiques, �v�nements historiques, muraille de chine
chine          
Histoire .  Geographie .  Cinema (+) .  (Revue de Presse) .  Forum .  Contacts                                      



NEWSLETTER Votre e-mail  
 Politique

Accueil > Politique > Darfour


Darfour : Paris, les grandes nations se runissent pour trouver une solution la crise
Nouvelle tentative pour mettre fin la crise au Soudan, les grandes puissances de ce monde (Etats-Unis, Chine, Russie, France, ONU et UE) sont runies ce lundi Paris. A noter l'absence des pays de l'UA.
25/06/2007


Bernard Kouchner, le ministre franais des Affaires trangres
crdits : Ministre des Affaires trangres franais




La crise au Darfour envenime les relations internationales depuis dj trop longtemps. Une solution viable sur le long terme devient donc une ncessit de premier ordre. C'est dans cette optique que la France a tenu organiser une rencontre entre les diffrents pays impliqus sur ce dossier Paris.

Un succs, si l'on en juge la liste des participants : France, bien sr, mais aussi les Etats-Unis, la Chine, la Russie, ou encore les Nations Unies et l'Union europenne. Cependant, un bmol de taille est signaler : l'absence du Soudan (qui a jug cette confrence inopportune) et de l'Union africaine, offense de ne pas avoir t consulte avant l'annonce de cette rencontre.

Un fait non ngligeable d'autant plus que l'Union africaine co-dirigera la force de paix internationale dploye au Darfour.

L'enjeu de cette rencontre est primordial : dfinir une ligne de conduite concrte et cohrente pour la communaut internationale afin de rsoudre la crise. Ce qui implique notamment de trouver un compromis entre les diffrents pays engags sur le dossier, en particulier les Etats-Unis et la Chine.

Washington, qui ne cesse de dnoncer l'attitude conciliante de Pkin envers le Soudan et le gnocide l'encontre des populations du Darfour, continue de favoriser la mthode dure via les sanctions. La Chine, au contraire, aimerait prserver autant que possible son alli soudanais, qui a l'avantage d'tre l'un de ses grands partenaires conomiques. La prsence des deux pays est nanmoins un signe que le dialogue est ouvert.

Lors d'une confrence de presse ce dimanche en compagnie de Bernard Kouchner, Condoleezza Rice, la secrtaire d'Etat amricaine, a indiqu que l'un des enjeux essentiels de la rencontre consistait convaincre Khartoum d'accepter la force hybride de maintien de la paix. Officiellement, le Soudan a accept le 12 juin que cette force de 20000 soldats et policiers de l'Union africaine et des Nations Unies remplace l'actuelle force africaine de 7000 hommes prsente au Darfour.

De son ct, le ministre franais des Affaires trangres monsieur Kouchner a voqu trois objectifs importants : soutenir l'action des Nations Unies et de l'Union africaine au Soudan, soutenir conomiquement cet effort, et permettre Khartoum et aux diffrents mouvements rebelles du Darfour de trouver un accord.

Quatre sujets seront abords pendant cette runion : la relance du processus politique, la situation humanitaire, la reconstruction des zones sinistres et les rpercussions gographique de la crise ( l'est du Tchad et au nord-est de la Centre-Afrique notamment).

Nicolas Jucha

   



A lire galement :

La chine s'implique dans le maintien de la paix au Soudan (20/09/2007)
Darfour : la Chine cherche t-elle seulement sauver les JO ? (15/05/2007)
Inde, Darfour, Afrique, Taiwan, Japon... les enjeux des relations internationales chinoises (10/05/2007)
La Chine va aider l'ONU au Darfour (08/05/2007)
Darfour et Jeux Olympiques : le torchon brle entre Sgolne Royal et la Chine (26/04/2007)




Lire les autres brves

 

toutelachine.com : histoire de la chine,  gographie  actualit  livres  musique en chine,  cinma chinois  forum sur la chine  mailing-list  presse  contacts  english