toute la chine, histoire, g�ographie et actualit� de la Chine, frises chronologiques, bibliographie, notes biographiques, �v�nements historiques, muraille de chine
chine          
Histoire .  Geographie .  Cinema (+) .  (Revue de Presse) .  Forum .  Contacts                                      



NEWSLETTER Votre e-mail  
 Politique

Accueil > Politique

Une guerre informatique entre Washington et Pkin ?
Partie du Financial Times, l'information comme quoi le Pentagone aurait t pirat par l'arme chinoise fait long feu, et cela en dpit des dmentis des gouvernements chinois et amricains.
06/09/2007


Les guerres du futur se livreront elles sur ordinateur via des piratages informatiques de plus en plus sophistiqus ? En partie peut tre. En juin 2007, le ministre de la Dfense amricaine aurait t victime de ce type d'attaque, qui a pouss les militaires amricains mettre 1500 de leurs ordinateurs hors circuit par mesure de prcaution.

La Chine dment, Washington se tait

Un hackage de grande ampleur donc, qui selon certains pourrait tre l'oeuvre de l'arme chinoise, ni plus ni moins. Si les officiels amricains se sont voulus rassurants sur cette histoire, officiellement sans consquence notable, ils ont nanmoins admis que le piratage provenait de plusieurs pays ou organisations.

Mettant les pieds dans le plat, le Financial Times n'a pas hsit pointer du doigt la Chine, dont la concurrence avec le pays de l'Oncle Sam est de plus en plus criante. De Chine, l'affirmation a t bien sr catgoriquement dmentie.

Du ct amricain galement, on refuse de commenter une ventuelle responsabilit chinoise. Il faut dire que le Pentagone n'est visiblement pas exempt de tout reproche : toujours selon le Financial Times, les Etats-Unis attaqueraient eux aussi rgulirement les rseaux des institutions officielles chinoises. Bref, les attaques informatiques entre les pays sont apparemment monnaie courante de nos jours...

Une phnomne courant ?

L'attaque du Pentagone ne serait donc qu'une riposte, qui toutefois a sembl prendre une ampleur trs srieuse. Les cyberpirates auraient attaqu les rseaux du Ministre de la Dfense via plusieurs rgions diffrentes de Chine, et auraient profondment pntr le systme.

Les Amricains se sont nanmoins dclars prts discuter de la question avec leurs homologues chinois s'il s'avrait que le gant asiatique tait bien impliqu dans cette affaire.

Bien sr, s'il y a une quelconque raison de croire qu'il y a eu un incident parrain par le gouvernement chinois ou tout autre gouvernement, comme un piratage informatique ou des attaques contre les systmes du gouvernement amricain, nous soulverons videmment (la question) avec eux a ainsi indiqu l'AFP le porte parole du dpartement d'Etat amricain Tom Casey.

L'Allemagne avait rcemment admis avoir t victime d'attaques informatiques sur les rseaux de la Chancellerie et de plusieurs ministres. L'hebdomadaire Der Spiegel indiquait que ces attaques taient le fait de membres de l'arme chinoise. Lors de la visite de la Chancellire allemande Angela Merkel, le premier ministre chinois Wen Jiabao avait indiqu que la Chine ferait tout pour combattre le piratage informatique.

Cependant, concernant ces deux affaires, un alibi de taille semble pouvoir jouer en faveur de la Chine : beaucoup d'ordinateurs de l'Empire du milieu ne sont pas assez scuriss, ce qui pourrait permettre des pirates de se cacher derrire eux pour mener des attaques de grandes ampleurs contre des institutions trangres.



Nicolas Jucha

   




Lire les autres brves

 

toutelachine.com : histoire de la chine,  gographie  actualit  livres  musique en chine,  cinma chinois  forum sur la chine  mailing-list  presse  contacts  english