toute la chine, histoire, g�ographie et actualit� de la Chine, frises chronologiques, bibliographie, notes biographiques, �v�nements historiques, muraille de chine
chine          
Histoire .  Geographie .  Cinema (+) .  (Revue de Presse) .  Forum .  Contacts                                      



NEWSLETTER Votre e-mail  
 Politique

Accueil > Politique

La scurit alimentaire chinoise inquite Bruxelles
L'union europenne a envoy pour une dure de huit jours Markos Kyprianou en Chine afin de discuter avec les reprsentants chinois des problmes lis l'alimentation suite aux rcentes rvlations sur la qualit des produits "made in China".
07/09/2007


Le Chypriote Markos Kyprianou
crdits : Parlement europen




Les problmes de scurit alimentaire ne datent pas d'hier en Chine. Il semblerait que des dysfonctionnements persistent depuis bien avant 1995. Le gouvernement chinois a pris consciences de ces dysfonctionnements, en mettant le doigt sur six points noirs dans la scurit alimentaire.

Un fonctionnaire mis mort pour l'exemple

Tout d'abord, des maladies dues l'alimentation mettent en danger la sant publique : des produits biologiques et chimiques polluants prsents dans la nourriture mais aussi de nouvelles technologies et produits qui posent des mfiances. A cela on peut ajouter la faiblesses des contrles des producteurs alimentaires, le terrorisme alimentaire mergeant et enfin la lenteur des contrle alimentaire fait par le gouvernement.

Ces dysfonctionnements ont t pris en compte par le gouvernement chinois qui fait d'normes efforts. D'ailleurs, la mise mort de Zheng Xiao Yu, haut responsable chinois du contrle sanitaire des produits pharmaceutiques et alimentaires montre la dtermination de l'tat chinois mettre fin aux problmes. Zheng Xiao Yu avait accept des pots-de-vin en contre partie de certificats mdicaux accords des produits pouvant provoquer de srieux problmes de sant.

Premire victime : la population chinoise

Un nombre important de scandales a mis mal le pays, la SFDA (administration des produits alimentaires et pharmaceutiques) a d'ailleurs mis en place une liste noire des entreprises ne respectant pas les nouvelles normes de scurit. Il semblerait que la population chinoise soit la premire touche par ces problmes alimentaires et que les produits exports seraient contrls lors des dplacements. D'autre part, les exportations vers les tats-Unis, l'Union Europenne et le Japon seraient bons 99% lors des tests d'inspections.

Ces problmes alimentaires poussent les pays participants aux Jeux Olympiques plus de contrles et de pression vis--vis de Pkin. Certains experts disent que les athltes pourraient tre contrls positif aprs ingestion d'aliments contamins. C'est pour cette raison que les entreprises s'occupant de l'alimentation du comit olympique sont souvent contrles. Mais l'affaire reste suivre car l'OMS (Organisation mondiale de la sant) a dcid d'agir en envoyant une dlgation en Chine afin de grer ces problmes.

Kyprianou sur place pour dvelopper la coopration technique

Le sjour de Markos Kyprianou avait pour but de discuter des possibles alliances entre la Chine et l'Union Europenne en matire de prvention des maladies contagieuses ou non. Cette coopration pourrait aboutir la mise en place de formations, de cooprations techniques et d'changes d'informations.

De plus, le commissaire Kyprianou s'est rendu au forum conomique du monde Dalian, dans le nord de la Chine, afin de participer une runion sur la prvention des maladies chroniques. Il y a rencontr la ministre de la sant, Chen Zhu puis le ministre de l'agriculture, Sun Zhengcai, Pkin. Mais aussi Li Changjiang, chef de l'Administration gnrale du contrle de la qualit, de l'inspection et de la quarantaine (AGCQIQ) et Mme Wu Yi.

Auparavant, Mme Wu Yi, vice premier ministre chinois et chef du groupe interministriel en charge de la scurit des aliments aurait lanc un projet de contrle alimentaire au niveau national durant quatre mois. L'objectif tait de revaloriser la production alimentaire chinoise et l'image de l'empire du Milieu.

Pkin veut rsoudre ces problmes

Pour terminer son voyage, Mr Kyprianou s'est rendu Hong Kong pour discuter avec York Chow, secrtaire l'alimentation et la Sant de Hong Kong.

Sa visite a t riche en rencontres et entretiens dans l'intention de mettre plat les problmes de scurit alimentaire. D'ailleurs, Mr Kyprianou a indiqu que cette visite s'est boucle par la rdaction d'une srie de mesures afin de renforcer la coopration sino-europenne sur la scurit alimentaire.

Le gouvernement chinois prend trs au srieux les problmes alimentaires et a adress un courrier l'OMS afin de dfendre les produits chinois. Cette lettre a d'ailleurs mis l'accent sur les efforts fournis et sur une relle envie de rgler les problmes.

Cline Tabou

   




Lire les autres brves

 

toutelachine.com : histoire de la chine,  gographie  actualit  livres  musique en chine,  cinma chinois  forum sur la chine  mailing-list  presse  contacts  english