toute la chine, histoire, g�ographie et actualit� de la Chine, frises chronologiques, bibliographie, notes biographiques, �v�nements historiques, muraille de chine
chine          
Histoire .  Geographie .  Cinema (+) .  (Revue de Presse) .  Forum .  Contacts                                      



NEWSLETTER Votre e-mail  
 

Accueil >

La Chine retire de la liste noire des Droits de l'Homme
Le dpartement d'tat amricain a retir en mars 2008, la Chine de sa liste noire des pires violateurs systmatiques des droits de l'homme dans le monde .
02/08/2008



Le rapport rendu par le Dpartement d'Etat Amricain fait tat de nets changements et prend en compte les nombreuses rformes prises par le gouvernement chinois depuis 2007. Cependant, le rapport n'exclut pas les violations des droits civils tels que la surveillance, le contrle abusif des naissances, le harclement, les arrestations excessives, l'emprisonnement des journalistes ainsi que les cas de torture. Le rapport souligne les prises de dcisions du parlement chinois en ce qui concerne la lgislation sur la peine de mort.

Le rapport arrive trop tard

Le rapport du dpartement d'tat amricain arrive au mauvais moment alors que des moines tibtains sont enferms, assassins et pourchasss dans le pays. Quelques jours aprs la sortie du rapport amricain, des manifestations au Tibet au dpart pacifiques sont devenus plus violents. Ces manifestations clbrrent le 49me anniversaire du soulvement de 1959 contre le pouvoir communiste. La police chinoise a sortit les armes (matraques, armes feu, etc.) et s'est dirig vers la population pour stopper les meutes et les contestations. De plus, de nombreux cyberjournalistes chinois sont emprisonnes ou en exil inquitant l'organisation Human Right Watch (HRW) qui dplore les mthodes du gouvernement chinois. Reporter Sans Frontires se joint l'organisation HRW pour dnoncer les violations des droits de l'homme en Chine quelques mois des J.O.

La Chine rejette le rapport

Pkin refuse de considrer le rapport des Etats-Unis jugeant le rle de Washington peut convaincant en protecteur des Droits de l'Homme. Qin Gang, porte parole du ministre des affaires trangres s'est exprim sur le rapport le dfinissant comme erron. Celui-ci a d'ailleurs bien prcis que le gouvernement chinois tait prt discuter sur les Droits de l'Homme mais ne voulait en aucun cas qu'un pays extrieur entre dans des affaires intrieures du pays. Cependant, la Chine met l'accent sur les efforts dmocratiques obtenus et reconnus par la communaut internationale. De plus, Qin Gang demande aux Etats-Unis de ne plus critiquer systmatiquement le systme politique, ethnique, judiciaire et religieux du pays et de se contenter de s'occuper de ces propres problmes de Droits de l'Homme.


Cline Tabou

   




Lire les autres brves

 

toutelachine.com : histoire de la chine,  gographie  actualit  livres  musique en chine,  cinma chinois  forum sur la chine  mailing-list  presse  contacts  english